Soiree Cibovino 01

Soiree Cibovino 01

A quelle température servir ton vin ?

 

Afin d’apprécier pleinement ton vin, quelle que soit sa couleur, il est important de connaitre sa température idéale de service.
Comme tout aliment, servir ton vin blanc trop froid altère ses arômes. Dès lors, tu n’en sentiras pas toute la palette aromatique. Le vin s’éteint. Si tu sers ton vin rouge trop chambré (c’est-à-dire à température trop élevée, par définition), cela perturbe les tanins qui deviennent plus secs. Tu auras alors une désagréable sensation d’un vin « râpeux ».

Avant, nous avions coutume de dire qu’il fallait chambrer un vin rouge. C’est à dire de le laisser à température ambiante quelques heures avant de le consommer. Ce n’est plus applicable aujourd’hui, car les températures des habitations ont globalement changé. Nous chauffons trop nos habitations pour avoir la température de dégustation idéale pour un bon Bordeaux ou un Languedoc par exemple.

Si tu as donc envie de profiter pleinement de tes quilles, voici nos conseils. Rouge, blanc, rosé ? Dans cet article on te dit de manière simple les températures idéales (ou au moins une fourchette) pour les apprécier.

 

Pour le vin blanc

Globalement, tu peux servir un vin blanc entre 8 et 13°C. Selon tes envies, on peut rentrer dans le détail.

Tu veux déguster un vin plutôt sec aux notes fraîches avec des arômes de fleurs et d’agrumes ? L’idéal est aux alentours des 10°C.

Tu préfères un vin plus fruité, voire même sucré comme un moelleux, sur ses notes de fruits confits et de miel ? Alors l’idéal s’approche plutôt des 12°C.

Tu l’auras compris, il vaut mieux éviter de déguster un vin blanc sitôt sorti du frigo. Ce dernier est autour des 5°C, et il sera donc trop froid. Tu peux par contre commencer à le mettre dans un récipient rempli d’eau fraîche.

 

Pour le vin rosé

Les rosés se rapprochent plutôt des températures de service pour les vins blancs secs, c’est à dire entre 8 et 10°C.

Encore une fois, il s’agit d’une généralisation pour un type de vin. Selon l’origine du vin (Anjou, Bordeaux ou Beaujolais), la température de consommation peut changer un peu. Mais ça, c’est pour les puristes. 😉

Ici aussi, comme pour le vin blanc, patiente quelques minutes avant de l’apprécier quand tu l’auras sorti du frigo.

 

Pour le vin rouge

Globalement, les vins rouges se servent entre 14 et 18°C.

Tu as envie de vin rouge pour l’apéro ? On te conseille de rester léger et fruité. Alors la température conseillée est autour des 18°C. Si tu prend par exemple un Moulin-à-Vent, ou encore un Côte de Bœuf, tu peux les servir vers 16 à 18°C.

Tu souhaites profiter d’un vin plutôt tannique, comme un Cahors ou un Fronsac ? Nous te recommandons de le servir plutôt autour des 15°C. Oui, un peu plus frais, ce sera meilleur, et tu profiteras mieux des tanins. Contrairement à ce qu’on peut penser, les tanins ne sont pas toujours agressifs.

Cela peut paraître surprenant, mais il peut être recommandé de rafraîchir un peu un vin rouge. Un peu comme les blancs, si ta bouteille de vin rouge est trop chaude, place là dans un récipient avec de l’eau fraîche (du robinet, sans glaçon).

 

L’Apéro bulles

Entre les différents champagnes et crémants, tu as le choix. La température de consommation peut là être assez large, puisqu’il est possible d’en profiter entre 6 et 13°C.

Selon si c’est un champagne « classique » ou un grand cru, si c’est un crémant plus ou moins fruité, alors la température peut évoluer. Pour un Crémant d’Alsace, par exemple, il est possible de bien en apprécier les saveurs autour des 8 à 10°C.

Pour un champagne brut, comme notre Blanc de Noirs, il peut être déguster à une température un peu plus élevée : 10 à 12°C.

 

Comme tu l’auras compris, ces préconisations ne sont là qu’à titre indicatif, et peuvent varier un peu en fonction de l’origine du vin.
Après, le mieux, c’est d’en faire toi-même l’expérience. Tu te rendras compte qu’à quelques degrés près, les arômes (ou du moins leur perception) peuvent beaucoup changer.